Le glossaire spécial escalier

On le sait tous, dans un escalier on connaît la marche, la contremarche, la rambarde, le garde-corps. Mais on oublie les autres éléments qui ont tous un rôle à jouer :

  • L'emmarchement : largeur de passage dans l'escalier, mesure généralement 45 cm
  • Le limon : pièce d'appui dans laquelle sont encastrées les marches, les contremarches et balustrades
  • Le giron : profondeur de la marche, de l'avant de la marche jusqu'à la contremarche
  • Le nez de marche : bord de la marche, généralement arrondi, qui dépasse légèrement au-dessus de la contremarche
  • L'échappée ou coup de tête : hauteur libre entre la surface de la marche et le plafond
  • La trémie : ouverture dans le plafond permettant à l'escalier de traverser le sol de l'étage suivant

Constructeur 44 Maisons de l'Atlantique | Maison à étage avec escalier

Choisir la forme de son escalier selon le plan de sa maison

Pour bien choisir la forme de son escalier, il est nécessaire de conjuguer les contraintes techniques liées à votre maison et l'esthétisme souhaité. Un escalier généralement 4 à 6 m² de surface au sol. La hauteur d'une marche se situe entre 17 et 20 cm. 

On retrouve 6 formes d'escaliers les plus courants, s'adaptant à différentes pièces.

Pour les pièces spacieuses munies d'une vaste trémie (ouverture au sol entre les deux étages), l'escalier adapté est :

  • L'escalier droit : il possède une volée de marches, il est facile à installer et économique. Pour ajuster le degré de la pente, il requiert de l'espace au sol et au niveau du palier.

Pour les trémies courtes :

  • L'escalier un quart tournant : il est peu encombrant, convient aux petites pièces. Il trouve facilement sa place dans le coin d'une pièce.
  • L'escalier deux quarts tournants : il s'adapte aux trémies carrées. Il représente un bon intermédiaire entre l'escalier un quart tournant et l'escalier hélicoïdal. Confortable, soyez rassuré pour monter à l'étage aisément 

Pour les petits espaces :

  • Définitivement, l'escalier hélicoïdal est le must en matière de gain de place ! Ce modèle d'escalier tourne sur lui-même. Véritablement esthétique, il donne du caractère à la pièce et un style contemporain ou industriel. Il ne nécessite pas d'appui et c'est son principal point fort. En revanche, il se rélève peu pratique pour les personnes âgées, en cas de déménagement etc.

Constructeur 44 | Maison à étage avec escalier

Les matériaux de construction

Selon le look donné à la pièce ou à la maison, différents matériaux sont disponibles en matière d'escalier.

Le bois est LE matériau à la mode. Résolument chaleureux, il s'associe parfaitement avec des éléments industriels. Mixer la nature et le moderne, c'est le look assuré ! Le bois est très prisé pour son esthétisme mais aussi pour son côté robuste et durable.

Le métal offre contrairement au bois, un résultat plus froid et contemporain (acier, inox, aluminium). L'escalier en métal est visuellement plus léger et aérien que le bois, par ses découpes plus fines. En revanche, le métal s'associe parfaitement au bois. Par exemple, certains choisissent des marches en bois et une structure ou rambarde en métal.

Le béton est moins employé par son installation contraignante. En effet l'escalier en béton est très lourd mais demeure solide et ne craque pas dans le temps. Il s'habille de finitions plus ou moins faciles à nettoyer (béton ciré, carrelage, moquette). Si vous optez pour ce matériau, pensez à prévoir une étude de résistance au moment de votre projet de construction.

Enfin, le verre séduit par son accord avec la lumière. Il est léger, lumineux, fin et élégant. Dans n'importe quelle décoration le verre s'adapte. Attention : son coût est supérieur aux autres matériaux possibles. Son prix se justifie par le fait que les couches de verres doivent être absolument sécurisées (verre trempé, armé...)

Constructeur maisons 44 | Maisons de l'Atlantique

Vous souhaitez nous contacter ?